Des bijoux en béton… pourquoi ?

Bijoux en béton MIN PANTARI

Bonjour à toutes et tous !

Cela fait un moment que MINT PANTARI n’a pas pris la parole sur ce blog ! Bien trop longtemps d’ailleurs…!
Je ne parle pas trop de ma vie privée mais lorsque l’on est entrepreneure, vie personnelle et vie professionnelle sont malgré tout assez fortement liées ! Ces derniers mois, le blog a été un peu délaissé car les événements de la vie privée ont pris le dessus. Un bébé + un déménagement plus tard, je vais essayer désormais de revenir papoter par ici, avec des articles plus “intimes” autour des coulisses MINT PANTARI, comme vous raconter l’histoire d’une collection par exemple.

C’est un peu comme un nouveau départ, une autre étape dans ma vie de maman/créatrice. Et pour ce retour sur le blog, j’avais envie de vous parler du tout début, de l’origine du projet à la base des créations MINT PANTARI. Lorsque je vais quelque part et que l’on me demande ce que je fais dans la vie, je dis que je suis créatrice de bijoux. Ça c’est la version quand je suis pressée et que je ne veux pas m’étaler 🙂 L’autre version étant : créatrice de bijoux en béton. Là je peux être sûre à 99% que l’on va me répondre : “En béton?”, et souvent “Pourquoi le béton?”.
Evidemment, ça intrigue. Et il est vrai que, bêtement, je n’ai pas encore réellement expliqué ces choix par ici. Pourtant, tout projet créatif puise ses racines quelque part, il y a toujours une motivation particulière lorsque l’on se lance corps et âme dans une telle aventure. Alors, pourquoi des bijoux en béton ?

Collier cylindre noir béton et or MINT PANTARI
En mode “selfie la tête coupée” pour pouvoir photographier ce collier porté le jour où je l’ai confectionné

Anecdote

Comme c’est très souvent le cas, les grands projets partent d’une petite anecdote sans importance ou d’un heureux hasard. C’est un peu mon cas, car avant de devenir entrepreneure et créatrice de bijoux, je n’évoluais pas du tout dans ce milieu. Avec une formation d’ingénieur agroalimentaire, je travaillais dans le marketing en grande distribution. J’ai commencé à confectionner quelques bijoux pour moi, puis pour mes proches afin de leur offrir des cadeaux personnalisés et faits-main.

Pour les femmes, c’est facile. En revanche pour un homme, c’est un peu plus compliqué, le choix reste limité, notamment au niveau des matériaux.

Mon compagnon, lui, ne met pas beaucoup de bijoux type bracelets, montre, ou autre. En revanche, il met parfois des boutons de manchette avec ses chemises. Comme il est d’origine portugaise (et que j’ai énormément d’humour 😅), j’ai voulu jouer avec le cliché du maçon portugais (mais version 2.0 quand-même) … d’où le béton. Oui, elle est allée cherché loinnnn la fille ! N’empêche, c’est ainsi qu’est née ma première paire de boutons de manchette en béton.

Boutons de manchette en béton MINT PANTARI
Mon cobaye préféré avec ses boutons de manchette

 

Matériau naturel et durable

Pendant que l’idée d’entreprendre continuer à germer dans ma tête (je ne savais pas encore dans quel domaine), mon mode de vie personnel à commencer peu à peu à se transformer. J’ai pris conscience de la nécessité d’oeuvrer au quotidien pour une routine plus saine, pour moi et pour la planète. Via des petits gestes plus responsables, plus écologiques… réduire ses déchets, consommer moins mais mieux, privilégier le fait-maison, des produits locaux, de saison, bio… Je suis encore très loin du zéro déchet ou d’être la consomm’actrice parfaite, mais je suis chaque jour un peu plus tournée vers la nature et le naturel. Et je dois dire que ça fait du bien, alors pourquoi s’en priver !?

Quand j’ai décidé de changer de vie et me lancer dans la création de bijoux, j’ai voulu travailler avant tout une matière qui m’inspire et en alignement avec mes convictions personnelles. J’ai repensé aux fameux boutons de manchette en béton, et je me suis un peu plus renseignée sur ce matériau. À ma grande surprise et contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, il s’avère que le béton est considéré en construction / architecture comme une matière durable et écologique. Il se compose principalement de ressources naturelles abondantes (sable, gravier, pierre calcaire) et exploitées localement. De plus, sa haute résistance fait de lui un matériau durable dans le temps et économique. Depuis un certain temps, de plus en plus d’alternatives encore plus “propres” se développent, pour concevoir des bétons quasi exclusivement composés de matières minérales et végétales (béton minéral, béton de terre, béton de lin…).

Citation tout est bon dans le béton
Photo prise par hasard dans la rue à Toulouse, alors que je commençais à peine à me lancer dans ce projet fou… j’y ai clairement vu un signe !

Originalité et défi créatif

Même si je craignais un peu de sortir des classiques, il faut avouer que ce choix me plaisait. D’abord parce que sublimer le béton – matériau d’apparence froide et brute – c’est un défi créatif de taille ! Après quelques recherches, j’avais vu que je n’étais pas la première à réaliser des bijoux avec cette matière. Néanmoins, j’ai trouvé très peu (voire pas du tout) de créations aux lignes assez fines ou délicates comme j’aurais aimé en trouver. Par ailleurs, les bijoux de créateurs se développent beaucoup, il y a déjà énormément de concurrence si l’on souhaite se lancer. Difficile de trouver sa place parmi des tas de créatrices talentueuses… Je dois dire que choisir une matière assez atypique en bijouterie était aussi une volonté pour me démarquer, et créer dès le départ un univers original et unique.

Après de longs mois d’essais, de ratés, d’enthousiasme, de désespoir… de petites avancées et de grande passion, on se dit qu’il faut enfin se lancer car il y aura toujours quelque chose à peaufiner, à améliorer… et c’est sans fin si l’on est perfectionniste ! Alors on prend son courage à deux mains et on créé son site internet, sa page Facebook, son compte Instagram, sa boutique en ligne… et on fonce !

………………………………………………………………………………………………………………………………….

Voilà une petite partie de l’histoire de MINT PANTARI 🙂

En ce moment, je vous prépare encore plein de nouveautés, et j’ai hâte de pouvoir vous les présenter ! Le béton sera toujours présent, aux côtés de nouveaux matériaux, toujours naturels et assez étonnants pour certains.

À très vite !
Mélanie

 

2 Comments

  1. Reply
    Floenfolie

    Merci pour cet article, un peu intime et professionnel à la fois.
    Créatrice de bijoux en origami jusqu’à il y a encore quelques mois, je comprends bien la problématique d’originalité, de se démarquer mais surtout de trouver ce qui fait sens.
    Ton travail est original, subtil et unique, alors longue vie à toi.

    1. Reply
      MINT PANTARI Post author

      Merci à toi pour ton retour ! C’est vrai, c’est un subtil mélange entre différentes composantes que l’on recherche certainement tous en tant que créateurs, et cela peut prendre du temps à trouver… Et finalement, on se rend compte que c’est un renouvellement permanent car nous évoluons tous les jours, et les ajustements se font au fil de nos expériences, de nos envies et de celles des clients. C’est aussi ça qui est génial je crois ! Bravo pour tes jolis mobiles, quel travail de minutie !

Leave Your Comment